Boutique slave
Produits culturels et artisanaux des Pays de l’ex-URSS

Commande minimum : 25 Euros
EnglishFrenchGermanItalianRussianSpanish

Commentaires

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Kazakov Iouri : La petite gare (bilingue français – russe)”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Kazakov Iouri : La petite gare (bilingue français – russe)

7,00

L’auteur de La petite gare, est un des meilleurs nouvellistes russes d’aujourd’hui. ” Vassia ! cria-t-elle, en regardant d’un œil absent les voyageurs qui se détournèrent. Vassia ! Embrasse-moi… – Ben quoi… ” fit-il tout bas. Il se rejeta en arrière d’un air excédé, puis se pencha sur la petite. Il se redressa bien vite, à croire qu’il avait achevé un pénible travail et bondit sur le marchepied. La jeune fille poussa un léger cri, mordit sa lèvre tremblante, se couvrit le visage de ses mains et les laissa retomber aussitôt.

Titre : La petite gare. Et autres nouvelles

Auteur : Iouri Kazakov

Editeur : GALLIMARD

La petite gare et autres récits – Edition bilingue français-russe

Robert Philippon (Traducteur) , Simone Sentz-Michel (Traducteur) , Lily Denis (Préfacier)

Poche – Broché

Paru le: 04/06/2009
Editeur : Gallimard (Editions) Collection : Folio bilingue
ISBN : 978-2-07-036219-6 EAN : 9782070362196
Nb. de pages : 143 pages
Dimensions : 11cm x 18cm x 0,8cm

Iouri Kazakov est né à Moscou, en août 1927, dans une famille d’ouvriers, de parents biélorusses. Au lendemain de la guerre, il entre au Conservatoire de musique et termine en 1951 ses classes de contrebasse. Professeur au Conservatoire à son tour, il joue dans des orchestres de jazz comme dans les concerts symphoniques. En 1953, il ente à l’institut de littérature Gorki et publie ses premiers textes dans des revues. La petite gare paraît en 1959. Ses recueils de récits dans la tradition de Bounine, Tchekhov et Paoustovski lui apportent la popularité en Russie comme à l’étranger. Iouri Kazakov meurt à Moscou le 29 novembre 1982.

Une jeune fille aux yeux sombres, en larmes, sur le quai d’une gare battue le vent froid de l’automne ; deux jeunes pêcheurs, à l’aube, au bord d’une rivière ; un homme qui marche dans la nuit et fait une étrange rencontre…
Découvert par Aragon, l’écrivain Iouri Kazakov donne vie aux gens simples et à la nature généreuse dans un style limpide et sensible.

Plus que 1 en stock

Produits culturels et artisanaux

~

Paiement 100% sécurisé

Origine Russie/CEI ou France

Service de livraison sur-mesure